vendredi 30 novembre 2012

Etre enceinte, la vérité vraie #1.1

Maintenant que t'es au courant, faut que je te racontes ce que j'ai du taire ces derniers mois, parce que forcément, comme toutes les femmes enceinte, ma vie tourne autour de mon Uterus, ma grotte (huhuhu Poke Cla et Ginie) saches-le.

La Vérité Vraie de la Grossesse, Chapitre 1.1: le 1er mois. 

Quand tu veux être enceinte, t'as beau savoir que ça va être difficile, tout ça, si t'es une princesse (comme moi) tu peux pas t'empêcher de te dire "ça va être une belle aventure, la concrétisation de mon amuuuuuur inconditionnel pour le Pruneau, 9 mois de pur bonheur". D'ailleurs, quand tu croise une femme enceinte dans la rue, tu te demande pourquoi elle tire la gueule. Parce qu'elles tirent toutes la gueule. Alors que toi, tu rêve de tomber enceinte depuis 6 mois. Connasse.

Et pis un jour tu te rends compte qu'il se passe des trucs bizarre. T'as envie d'arracher la tête de tout le monde. Du coup tu perds toute vie sociale. Et pis soudainement tu tombe malade (saloperie de chinois avec son Bo Bun à la con, chui sûre que yavait de la salmonelle dedans!  Naaaaaan Pruneau j'ai pas faim, rapporte un seau, je vais mourir).

Et comme Pruneau est un peu plus connecté que toi et qu'en plus il trouve que t'as une sale tête (merci mon amour), il décide de te faire faire pipi sur une languette. Ohlala, mais c'est quoi ça ? C'est une croix ? Si Pruneau regarde c'est bien une croix hein ? Ils disent que même si elle est pâle c'est bon quand même, tu vois une croix toi ?

Et là tu pleure ta race parce que t'es super heureuse. Et t'as aussi l'impression d'être au coeur de l'ouragan Sandy, même si t'es en France, même s'il n'est encore qu'un minuscule orage quelque part au milieu de l'océan (oh c'est beau je m'émeut toute seule dis donc !).

tu la vois ???

Passés les premiers temps où tu souris béatement mais où t'as envie de claquer Pruneau qui a décidé que finalement non, c'était encore trop tôt pour lui (lâcheur va) tu dois te rendre à l'évidence, oui tu es enceinte, non, ta vie ne sera plus jamais la même. 

Déjà, tu dois filer chez Kiabi parce que tu rentres plus dans aucun pantalon. Non, aucun. Et tu rougis quand la Madame à la caisse elle te propose d'ouvrir un livret bébé parce que tu sais même pas si ce bébé est vraiment là (imagines Clearblue s'est trompé) (ya 0.01 % de doute quand même) et que t'as peur d'avouer à la Madame que t'as juste 1 semaine de retard mais que ton bide rentre déjà plus dans du 42. 



T'as les seins qui prennent trois tailles, et t'es comme Florence Foresti, t'as le réseau routier français en filigrane. T'as envie de flinguer ton chat quand il a le malheur de se coucher dessus en gros, t'as l'impression de revivre ton adolescence en vitesse accélérée. Tu files chez Darjeeling parce que bien sûr t'as plus aucun soutif et elle t'oriente vers le rayon "grande taille" Connasse bis.

Tu te sens tellement crevée que quand tu t'endors dans le train, non seulement tu ronfles (parce que t'as les muqueuses gonflées tout ça) tu sais plus si tu vas au travail ou si t'en reviens. Tu te couches juste après mangé et tu regardes absolument plus aucun film. Ta vie de couple se meurt. Et quand Pruneau veut te forcer à rester éveillée en voiture parce que "non mais dis donc faut pas déconner" t'as les yeux qui se révulsent et un Pruneau qui panique. Bien fait.

Et puis tu téléphone à ta gygy et là miracle, t'as un rendez-vous en 15 jours ! Non parce que ta gygy normalement c'est pire qu'un rendez-vous dans un bar branché, faut t'y prendre 6 mois à l'avance (au moins !) Passé le questionnaire d'usage, elle te fait un truc qu'elle t'avait jamais fait avant. L'échographie vaginale. Hmmm miam miam. Alors comme quand même j'ai de la famille qui passe sur ce blog (coucou papa !) je vais juste te laisser imaginer, et déjà, c'est beaucoup. 

Et tu repars de là avec trois tonnes d'examen à faire. Une prise de sang dans chaque bras, un pipi dans un flacon, des résultats attendus fébrilement (saloperie de toxoplasmose), une autre prise de sang pour le lupus (négatif, dans les dents Dr House), tes bras c'est pire que la banque du sang et tu claque 200 € en 15 jours (j'aime ma mutuelle !). 

Mais en fait tu t'en fous. 

Bah ouais. 

Parce que t'es reparti de chez la gygy avec un papier qui montre un petit rond tout rond et dedans ya juste un petit trait. Un petit trait minuscule de 1.3 mm qui a fait s'esclaffer ta soeur. Ouais mais ce petit trait là, c'est ton bébé. Il est là. Il est bien là, c'est le tiens, le votre.

La Prune

(RDV la semaine prochaine pour la suite... ouhouhou !)


jeudi 29 novembre 2012

Ceci est une annonce.

Bon. 

Je ne devais l'annoncer que la semaine prochaine mais depuis le début je fais rien comme je devrais faire alors... (et je suis très très nulle pour garder un secret)

C'était un peu un secret de polichinelle d'ailleurs, enfin pour ceux qui me suivent vraiment (niark niark niark). Mais je t'ai demandé d'être super étonnée, donc j'attends tes "c'est pas vrai", tes "oh c'est dingue" et tes "je ne m'y attendais pas du tout !". avec impatience. Et mets-y du coeur hein. 

Donc, ça fait 9 semaines que j'ai renoncé à tout. A l'alcool, à la charcuterie, aux sushis, au foie gras, aux fruits de mer et même au coca. Ouais, même. Ma vie culinaire est un enfer. 

ça fait 9 semaines que je creuse honteusement le trou de la sécu et pas qu'un peu hein. 200 € par mois environ. Et ouais. Sans compter l’hôpital public. Sinon ça serait pas drôle.

ça fait 9 semaines que je ne change plus les litières, que je n'ouvre plus le frigo et que je ne descends plus les poubelles. Sinon, ça fini mal (enfin c'est ce que je dis à Pruneau).

ça fait 9 semaines que je me suis remise à grignoter, moi qui me suis battue tant d'années pour supprimer le goûter de mon rituel quotidien. 

ça fait 9 semaines que je m'habille en grande taille. Et que les femmes à petite poitrine me détestent (même si c'était déjà le cas avant huhuhu) (j'y peux rien moi hein, s'ils font 3 chiffres !). 

ça fait 9 semaines que j'ai l'impression qu'on abat des cloisons quelque part dans mon bide. Comme si j'hébergeais Valérie Damidot.

ça fait 9 semaines (ou presque) que je pique la place des petites vieilles dans le train. Et sans culpabiliser en plus.

ça fait 9 semaines que Pruneau est mon esclave gustatif. Si je lui dit "je veux du gratin dauphinois, TOUT DE SUITE !" il fait trois traiteurs pour me trouver un gratin dauphinois. Picétou.

ça fait 9 semaines que lui et moi partageons des moments top glamour "Pruneau, apporte moi la bouteille d'eau, je vais gerber !!!"

Bref, tu l'auras compris, ça fait 9 semaines que p'tit pois est enfin là :-)

La Prune

PS : cocarde et miroir personnalisés gagnés chez Bull'Elodie gracieusement offerts par la talentueuse Bulles de Neige

Ame d'enfant

Je ne veux pas grandir, pas totalement, pas tout à fait. 

On a assez de problèmes dans la vie pour pas s'en créer comme on dit. 

Je devrais, pourtant. 

Mais voilà, j'aime jouer à Cata Castor avec ma nièce de 7 ans, je veux pas ramener Docteur Maboul au magasin même si elle l'a déjà, parce que j'en ai toujours rêvé quand j'étais gamine et que je compte bien y jouer avec Mirabelle. Ou sans d'ailleurs.

Oui, j'aime le chocolat milka et les chamallow. J'adore mettre de la chantilly sur mon chocolat chaud ou sur mon café.

Oui, j'aime l'odeur des clémentines parce que c'est un des desserts de noël et j'aime faire des sablés pour le père noël, même si plus personne n'y croit (déjà !).

Oui, je veux un calendrier de l'avent

Oui, j'aime regarder des dessins animés, et quand je suis malade ou en vacances je me refait l'intégrale de Princesse Sarah. 

Oui j'adore quand Pruneau fait s'envoler les oiseaux en tapant dans ses mains, quand il passe 1/4 d'heure dans un parc à retirer les feuilles mortes d'un canal pour que l'eau puisse à nouveau tomber en cascade.

Oui on s'est tapé des barres sur un carrelage en plein musée parce que nos chaussures faisaient couic couic. 

Oui, j'adore shooter dans les feuilles mortes en faisant plein de bruit. 

Oui, j'ai les yeux qui brillent en voyant traverser un renard de belle taille devant la voiture ou en repérant une chouette dans la nuit.

Oui, je m'appelle Prune, j'ai 26 ans, et je ne veux pas grandir. 





mercredi 28 novembre 2012

La génération mal élevée #2

Si tu n'es pas lecteur assidu (honte à toi) le premier volet c'était .

Je pensais pas faire un deuxième volet mais que veux tu, la vérité sort de la bouche des enfants, qu'on dit.

Je m'explisssque. 

Lundi on est sortis avec Pruneau.

Déjà le matin on avait eu pitié d'une guide dans un musée qui tentait d'attirer l'attention d'une classe qui, je dois le dire, n'en avait absolument rien à f*utre.

Mais bon, c'était des gamins, l'excitation de la sortie devait être plus importante que le portrait de Louis XVI, ça peut se comprendre.

Après-midi, visite d'une abbaye dans le Val d'Oise. Lieu de recueillement, de calme, d'histoire, tout ça. 

Débarque un car scolaire (merde Pruneau, les sorties le lundi c'est pas une bonne idée). Les gamins sont lachés dans la nature avec des cartes à remplir, la maîtresse ? Euh bah on l'a aperçu dans un coin, alors que des gamines rugissaient dans le cloitre, mais bon, elle disait rien. Repos quoi.

On finissait tranquillement notre balade dans ce coin paisible autour du canal où un cygne et une oie se faisaient dorer doucement la pilule, entre deux averses. Un groupe de 4 garçons ont repéré les doux animaux. Et les voilà qui, de concert, ramassent des cailloux et se mettent à envoyer une pluie sur les pauvres bêtes qui n'ont rien demandé. Je m'apprêtais à leur demander s'ils voulaient que je les aide (comme une mamie) mais Pruneau a carrément pété un cable et les gamins sont partis la queue entre les jambes sans demander leur reste. 

Pourquoi ? 

Pourquoi la première chose qui est venue en tête à ces garçons de plus de 10 ans en voyant des animaux a-t-elle été de leur faire du mal ? 

Et Pruneau m'a raconté une chose que heureusement je n'ai pas vu, sinon je crois que j'aurais vraiment perdu mon sang froid. 

Je suis catholique, très croyante, peu pratiquante, et quitte à passer pour une Thérèse en puissance, je suis très susceptible quand il s'agit de Blasphème. Je ne supporte pas, c'est tout. J'ai été élevée dans le respect du sacré, que ce soit pour ma religion ou celle des autres. 

Alors voir une gamine de 10 ans faire semblant de boxer un Christ en croix devant une instit qui n'en a absolument rien eu à faire, non, je suis désolée, même si ça n'est pas ta religion, ça ne se fait pas !!!!

Mais d'où tiennent-ils ça ? 

Des parents ? De la télé ? De l'effet de groupe ? 


ça fait peur, de penser qu'on élèvera un p'tit pois dans un monde où il rencontrera chaque jour ce type de gamins. J'ai peur qu'il leur ressemble, peur qu'il soit si loin des valeurs que nous voulons lui inculquer. Je ne suis pas parfaite, j'essaie de m'améliorer chaque jour, mais il ya une chose que je ne veux pas, c'est que mon enfant prône la violence et l'irrespect.

La Prune

mardi 27 novembre 2012

Se retrouver (article nunuche-paillettes-guimauve)

On s'était un peu perdus depuis quelques temps. Nos préoccupations respectives, nos angoisses, les bouleversements dans nos vies, les factures à payer, les échéances, les dossiers médicaux, les 40 000 prises de sang et les combats de Mirabelle avec les chiffres nous occupaient un peu le cerveau. 

On s'était disputés, même, un peu plus fort que d'habitude, on avait moins de patience, et nos mots dépassaient souvent nos pensées. 

On avait bien tenté, le mois dernier, de partir à la plage, mais ça s'était fini en eau de boudin, voire même en boudin tout court. 

J'avais même cru, sans trop oser lui dire, qu'on n'arriverait plus jamais à retrouver cette complicité qui nous liait tellement. Parce qu'il avait trop changé, que moi aussi, qu'on n'avait plus les mêmes préoccupations, que j'étais ouverte sur l'avenir quand lui restait attaché au passé... 

Et puis petit à petit on a raccroché les wagons. Je restais circonspecte, trop peur de me prendre un mur. 

Hier, j'ai eu une révélation, enfin. Main dans la main, toujours amoureux, pensant les mêmes choses au même moment, se tapant des barres qui n'étaient qu'à nous, se chouchoutant l'un l'autre, j'ai retrouvé le Pruneau attentionné et prévenant qu'il avait toujours été, j'ai retrouvé mes gestes de femmes, mes envies de me planquer dans son cou, de ne pas le quitter des yeux. 

J'ai pu me rassurer en voyant que oui, on pouvait toujours traverser des tempêtes et s'en sortir, encore. 

Je t'aime mon coeur. 

La Prune

Bit's & Pieces #29

Bonjour mes loulous !

Ce we prolongé a été bien chargé et ça a été chouette ! Samedi shopping et équitation pour Pruneau, Dimanche en famille pour l'anniv de ma nièce, et Lundi vadrouille en amoureux !

Et sur une idée relayée par Marjoliemaman voici mon B&P de la semaine !

Bracelet en crin (d'où le crin de la semaine dernière CQFD) 15 €, commande FB chez Marie Monnin Photographe !

Une envie à 4h30 du mat ça se commande pas, surtout pour des muffins.

sortie dominicale

balade en amoureux sous la pluie

Les clémentines c'est comme le cheval pour Omar sharif, c'est ma grande passion !

La Prune


Moment de pub #14 - La pub que je suis trop vieille pour comprendre

Clic pour aller chez le p'tit baton !
Oui mon ami, aujourd'hui je vais l'avouer sans honte, je suis vieille.

Je suis vieille.

En tous cas trop vieille pour entrer dans la cible de cette pub :


Sérieusement... une musique entêtante et trop forte, des jeunes qui courent avec un cerf-volant, des portes de couleur, des skateboard, une nana qui tripote son chewing gum... en quoi ça me donne envie de prendre un forfait de téléphone à moi hein ? 

Je dois pas avoir l'esprit assez jeun's...

La Prune

vendredi 23 novembre 2012

My Drugs

Oui mon amie, l'heure est grave, je suis une droguée. 

Je ne parle pas du coca light, que j'ai pu arrêter d'un coup après 23 ans d'addiction, si, je t'assure, comme les gros fumeurs "un jour j'ai dit stop et j'ai plus jamais recommencé". Mais p*tain c'est dur !

Je ne parle pas du Nutella, ni même de la charcuterie (genre le saucisson au bleu d'auvergne qu'on s'enfilait au p'tit dej avec Pruneau pendant les vacances). 

Non aujourd'hui je vais te parler des 3 choses dont je ne pourrais sans aucun prétexte me passer. 

1) - Internet. 

Oui je suis une Geek notoire. J'ai deux comptes Facebook, 4 adresses mails, 2 blogs, 2 pages facebook, 2 comptes Hellocoton et moultes autres activités. Prives-moi de mon ordinateur plus de deux heures, comme ce matin quand Outlook a décidé de rendre l'âme et je me sens perdue. Surtout quand au même moment le WIFI de la boite semble ne plus fonctionner. Au secours. 

Tu comprendras donc que je sois à deux doigts d'intenter un procès contre SFR qui malgré mes nombreuses relances et mon courrier recommandé se fout royalement que je n'ai toujours pas de ligne ouverte au Prunier depuis 8 mois maintenant (bien que je paie quand même un abonnement de 31.90 €, of course).

2) - La Musique. 

 Partout, tout le temps. Je peux être amenée à patienter 6h quelque part, tant que j'ai mon casque sur les oreilles, je m'en fous. 4h de trajet par jour ? pfff m'en fiche, mon téléphone est rempli de MP3, je survis, tout va bien ! 6h de bagnole ? Oui Titine a presque 20 ans, mais elle a un autoradio MP3 tout neuf (merci Feu Vert), ça ira ! D'ailleurs hier, quand mon casque a rendu l'âme, j'ai couru chez Virgin en sortant du boulot, t'as pas cru que j'allais rentrer sans musique non ? T'es malade ? 

Donc voilà, le nouveau casque, encore plus mieux, encore plus rose : 



3) - La Bouffe

Parce que quand je me retrouve jartée de mon bureau par l'informaticien (rapport au point n°1, merci de suivre) et que ma collègue de bureau me dit qu'elle a envie de frite, je brave le froid la tempête et la pluie pour aller au Mc Do qui est au moins à ouhlala 2 minutes à pied et même je subit leur incompétence à me préparer un royal bacon en moins de 15 minutes. Mais c'était bon quand même.  C'est moi aussi qui ait mangé un Mc Do dans la chambre d'un hôtel 4 étoiles. On se refait pas. (En même temps, je suis un régime drastique - et si je te sors la liste de tout ce que j'ai pas le droit de manger je pense que tu t'en remettras pas, et comme je t'aime bien quand même, je vais t'épargner - alors je peux bien manger des frites de temps en temps ! )

Et toi, t'as des drogues aussi ? 

(PS : en 4 je voulais mettre Pruneau, mais je me suis dit que ça ferait trop cucul-les-paillettes-en-guimauve quand même).

Poutoux !

La Prune




jeudi 22 novembre 2012

Mon calendrier de l'avent.

Cher Pruneau-Noël tu m'as promis depuis l'année dernière un calendrier de l'avent de compet, pas le petit du supermarché que je prends depuis mes 3 ans mais un nouveau, un de luxe, parce que je le vaut bien. 

(oui oui j'ai bien 26 ans mais on s'en fout hein) (même avant mon opération j'ai eu droit à un calendrier, même que comme mon opération était le 18 décembre, j'ai pu manger tous les derniers en même temps, huhuhu). 

J'en veux un qui coûte un bras, une ruine, parce que bon, oui, j'ai 26 ans, mais je suis pas encore assez adulte pour passer après les enfants, comme quand Mam's me donnait le dernier chocolat et Pap's la dernière part de tarte aux pommes, même s'il en mourrait d'envie, faut pas déconner. 

Donc je veux un de ceux-là : 

Celui là est dans mon top 1 quand même hein
Parce que Milka, voilà quoi.
M&M's mon amour !!!
voilà mon Pruneau Chéri, je te dirais pas de prendre les 3 hein, ça serait pas raisonnable, mais si tu pouvais en prendre un, déjà, ça serait pas mal.

Bisous de nowel !

La Prune

Le mal du siècle

ça fait des mois que j'ai un mal de dos insoutenable. Aux lombaires précisément. Au départ c'était insidieux, quand je prenais une mauvaise position, ou quand je portais un truc de lourd. 

J'en ai parlé à la médecine du travail qui, extrêmement utile, m'a dit "ah bah oui c'est les lombaires ma petite dame, faut faire attention quand vous portez des choses et quand vous travaillez sur ordinateur, faut mettre votre feuille derrière le clavier et pas devant". 

Madame, qu'est-ce que t'as pas compris quand t'as vu "myope à -6/10" ??? Tu crois vraiment que je peux lire mes notes derrière mon clavier ? Déjà qu'elles sont codées (ouais genre je bosse aux RG) (c'est la classe) alors si en plus j'arrive pas à les voir... 

Et en plus j'ai oublié d'en parler à mon médecin la dernière fois que je l'ai vu. Boulet forever.

Donc voilà, j'ai mal, je souffre. 

Et du coup ça me rend irrascible. 

Surtout quand une madame arrive au bureau. Je me lève pour l'accueillir (aie !) mais elle est déjà partie dans un bureau. Donc je vais me rasseoir, en pestant. 

Finalement elle revient, donc je me relève (re-aie) mais en fait elle est me dit qu'elle attend quelqu'un et que bon, elle n'a pas besoin de moi. Ah bon. 

Et deux minutes après elle demande à mon patron (qui me demande après donc) un café. Je me re-re-lève (re-re-aie) pour aller lui faire.

Si elle me le demande encore une fois je la claque. 

J'ai mal. 

La Prune

(tu remarqueras que ce billet est extrêmement pertinent et instructif, mais j'ai pas d'idées en ce moment, donc il faudra t'en contenter, picétou).





mardi 20 novembre 2012

Moment de pub #13 - vive la patate

Clic pour aller visiter le p'tit baton !


Lundi des patates, mardi des patates, mercredi des patates aussi ! 

En ce moment, je fais une fixette sur les patates, c'est comme ça, dauphines, frites, à l'eau, en gratin... j'ai envie de patates. Et autant dire que Pruneau est au garde à vous sinon je lui envoie une patate dans le pif je fais grève.

C'est donc tout naturellement que je fais l'apologie d'une pub tellement ridicule qu'elle en devient un chef d'oeuvre, la pub de la patate : 


Voilà voilà. 

Oui je sais, je m'améliore pas. 

La Prune

lundi 19 novembre 2012

Bit's & Pieces #27/28

Bonjour mon loulou, comment ça va aujourd'hui ? 

Moi ça broute, si on met de côté ces fichues insomnies qui bousillent mes nuits et des voisins du dessous qui décident d'ouvrir une discothèque avec de la musique de merde le dimanche soir. Sinon mon we a été plutôt chargé (en bien) avec un marché médiéval (et oui, j'ai oublié de prendre une photo de moi costumée, pas taper !) et un resto en famille. 

Et voilà mon B&P, sur une idée relayée par Marjoliemaman, pour t'illustrer tout ça !

Pleins et déliés, oui, ça existe encore

J'ai des copy-cats à la maison (ouuuuuuuuh le jeu de mot en anglais quoi !)


Du crin de cheval pour un petit projet de cadeau de noël...

Magnifique ceinture médiévale qui a craquée au bout de 24h...

Au marché médiéval de Pontoise, ya des mecs, c'est des oufs...

Trouvaille sur un des stands, un peu de sérénité dans notre Prunier...

Bonne semaine !

vendredi 16 novembre 2012

Une histoire de Lune (Renébouboule mon héro)

Tu remarqueras que c'est toujours quand je te dis que j'ai pas d'inspiration que je te ponds un article, c'est un peu comme la tournée d'adieu de Johnny, tu crois que c'est fini et en fait non. 

En fait, c'est ma coupine Nekazy, qui est aussi barge que moi, qui m'a donné cette idée. En plus il parait que depuis qu'elle en a parlé son blog bat des records d'audience alors bon, c'est toujours bon à prendre hein. 

Donc début septembre, Nekazy parlait de lune, celle qu'elle voyait fréquemment, pas celle du ciel, celle de son magnifique voisin, René, 80 ans, exhibitionniste, affectueusement rebaptisé "Renébouboule". 

Et pour illustrer René, elle a mis son sosie animal :


Et comme Renébouboule est devenu extrêmement populaire, on s'est dit que ce serait génial de faire des produits dérivés, genre un mug renébouboule ou un tshirt renébouboule ou même un hochet renébouboule tant qu'à faire ! t'en penses quoi ?

Moi j'achète !

Alors si toi aussi tu veux ton stylo avec le cul de renébouboule dessus, n'hésite pas, vas chez Nekazy !

voilà voilà

La Prune

Inspiration..


Oui je sais, je suis moins présente, mais j'ai fait un énorme travail sur moi-même pour en arriver à cette conclusion : la qualité prime sur la quantité. Et comme j'ai moins d'inspiration pour te faire exploser de rire dans ta chaumière, et, pour tout te dire, bien plus de choses à penser qu'à toi (ouuuuuuuh c'est vilain !) je préfère me tenir un peu à distance. Je préfère me concentrer sur moi et mon couple et pour le moment les idées d'article ne viennent pas. 

Cela dit, le mois prochain risque d'être plus riche, avec ma première expérience d'opéra "virtuel", plein de trucs à te dire et sûrement un petit concours entre décembre et janvier. 

Mais je ne quitte pas internet ni les réseaux sociaux pour autant, tu peux me retrouver sur Facebook (LaPrune Blogueuse) et Twitter (@licorneelo) et je passerais te faire un coucou sur le blog de temps en temps :-) 

Je t'embrasse fort, 

La Prune




mardi 13 novembre 2012

Moment de pub #12 - Catherine la freudreuse

Oui, le titre ne veut rien dire, mais j'avais envie de parler de Dany Boon, voilà.

Clic pour aller chez le Batonnet !

J'ai hésité entre plusieurs pub, mais voilà, celle là, quand même, je la trouve grandiose, même si je ne la comprend pas très bien. 

Catherine Deneuve à fond dans son propre rôle et surtout, à fond dans l'autodérision, j'aime !!! 

Voilà, c'est tout !


lundi 12 novembre 2012

Rencontres culinaires

On a toujours eu beaucoup de chance avec nos voisins de table... 

- La cocotte de 45 ans qui huuuuuuuuurlait dans le restaurant en disant "Loup, tu sais Loup, non parce que tu comprends tous mes amis je les appelle Loup" puis "moi de toute façon, je suis Libertine hein", "moi faire l'amour à mes collègues j'adore" "le fouet c'est essentiel dans le sexe". Ouais. Bon appétit madame. Je te laisse imaginer le soupire de soulagement qu'on a tous poussés quand ils sont partis, même les serveurs se sont excusés...

- Le couple qui réglait ses comptes au restaurant. Ou plutôt Madame. "Non mais cette fille, tu l'as revu, t'as bu un café avec elle, c'est que tu ressens encore des trucs". "Bah si, tu ressens encore des trucs". "Si, c'est forcé, tu ressens encore des trucs". Et cela pendant 123 minutes très exactement. Sérieux ma biche, OSEF !!!! (c'est ce qu'on s'est dit avec nos autres voisins après leur départ d'ailleurs).

- Le Mec teeeeeeeeeellement sûr de lui qu'il monopolise la parole (dans un groupe de 4) pour dire des trucs du genre "non mais aujourd'hui, les pilotes d'avions, ils ont plus rien à faire... moi je suis pas pilote, mais avec les ordis tout ça, faut arrêter quoi". Bien sûr. 

- Le gamin qui n'écoutait absolument pas sa mère qui se contentait de dire "voyons truc, sois gentil". ça marchait tellement bien que le gamin a reçu son plat et balancé immédiatement son assiette par terre avant de dire à sa mère "donne moi des jetons pour que j'aille jouer !!!" (qui a eu le dernier mot à ton avis ?) ("Excusez-moi, vous pourriez nous faire un autre hamburger, le cher petit l'a fait tomber par terre..."). ("oh les enfants, ça suffit, on ne sortira plus hein") (comme s'ils en avaient quelque chose à faire). 

Et ce we, dans la même soirée j'ai eu. 

- La famille qui détestait ses gosses, avec un père qui a griffé le visage de son fils en voulant le forcer a s'essuyer et qui a un langage très approprié pour un gamin de 2 ans environ "M., Ta Gu**le !" (voilà voilà) "M. Tu me fais chier".  "M. On te laisse là" (et le gamin de chialer en criant "je suis coincé dans ma chaise, je suis coincé dans ma chaise") il m'a fait mal au coeur, pauvre gosse. 

- La maman qui se rend compte que ses gamins explosent tous les ballons du restaurant (à grand fracas tu imagines) et qui intervient (enfin). "Mais non machin, coince le sous tes fesses, ça marchera mieux". ah tiens. Bon. 

Honnêtement, je suis super patiente, même quand ya un service très long, même quand les gamins hurlent, des crises ça existe, des gamins qui tiennent pas en place aussi, mais yen a qui feraient mieux de rester chez eux quand même... 

Et toi, t'as déjà eu des voisins de table sympas ?

I'm back !

Avant que certaines n'appellent l'armée (quoiiiiiiiiiiii ! la Prune n'a pas publié depuis une semaine ! C'est pas normal Monsieur l'Inspecteur !) je tiens à te dire que je vais bien. Enfin, mieux en tout cas. 

J'ai été en repos forcé une bonne partie de la semaine dernière, rapport à des trucs pas très ragoûtants, à une grosse fatigue (insomnie quand tu nous tiens) et à d'autres choses que ma religion m'interdit de te raconter (ça fait peur hein ?) (non mais je blague en fait hein, alerte pas le Vatican). 

Donc voilà, je me suis gavée de programmes débiles (passant du télé-achat sur 7 chaines aux téléfilms de l'après-midi), j'ai fait des siestes de 2 à 4h et je me suis fait chouchouter par la terre entière, parce que je le vaut bien

Je reviens pas en pleine forme (rapport à cette insomnie de 2h37, je la hais) (rapport aussi à l'annulation du train, au brouillard, aux bouchons qui m'ont fait mettre 2h45 pour aller au travail) (et rapport enfin au nid de poule que je me suis pris hier et qui a bien bousillé ma voiture, c'est fun la vie) mais j'y travaille. 

En attendant je te fais des poutoux, et je te dis à demain ! 

La Prune


mardi 6 novembre 2012

Moment de pub #11 - NANMEOH ! !!!


Clic pour aller chez le p'tit baton !

Aujourd'hui dans les moments de pub du p'tit baton je vais pousser un VRAI coup de gueule contre une pub ingrate et fausse. 

Il va falloir arrêter hein, NON en Normandie il ne pleut pas TOUT LE TEMPS, non on se balade pas à moitié à poil sous des trombes d'eau en souriant béatement, non, on n'a pas QUE des bottes en plastique et des vaches, non on ne laisse pas la capote des cabriolets ouverte sous la pluie, non on ne mange pas de glaces en plein hiver, bref, ON N'EST PAS CONS !!! 

C'est peut être très romantique, tous ces clichés, ça doit plaire aux parisiens qui aiment à croire qu'on vit comme au XIXème siècle, (ya qu'à voir le e=m6 de dimanche, ou comment les parisiens découvrent les animaux sauvages) mais faut arrêter de croire que les normands sont des bouseux arriérés ! 

Yen a marre !


La Prune

lundi 5 novembre 2012

La mer hors saison

C'est bon de retrouver les plages de Normandie quand les parisiens frileux les ont déserté. C'est bon de reconquérir sa terre, de se sentir à nouveau chez soi. C'est ainsi que j'aime la mer, quand elle est féroce, violente, enivrante, quand ses couleurs font penser à une aquarelle de Monet, quand le ciel noir se coupe sur son écume d'albâtre. 

J'aime l'affronter bien emmitouflée dans une grosse doudoune d'hiver, j'aime respirer le grand air et rentrer épuisée par une petite marche à cause de l'excès d'oxygène et du vent. 

J'aime aussi, même si c'est triste, les villages aux volets fermés, abandonnés de leurs occupants occasionnels. J'aime aller dans un café ou un restaurant presque vide, parce que le patron vous accueille bien plus chaleureusement qu'en période estivale. J'aime y manger une bonne crêpe arrosée d'un chocolat chaud en dissertant sur le temps qui s'est bien rafraichit ma bonne dame.

Bref, j'aime la Normandie hors saison. 

La Prune

Bit's & Pieces #26

Bonjour toi ! 

Oui ça fait longtemps, we prolongé oblige, j'ai bullé au Prunier, toujours pas connecté au monde virtuel malgré mon joli courrier recommandé, mais heureusement il a été "pris en compte" par SFR qui va lui accorder "toute son attention", ouf, avec ça je suis rassurée, après tout, pourquoi je m'inquiète, ça ne fait que 7 mois que j'essaie d'avoir un rendez-vous. Bref. 

ça va être un B&P (d'après une idée relayée par marjoliemaman) spécial poilus, du coup, parce que j'ai pas fait grand chose d'autre de mon we que passer du lit au canapé ou du canapé au lit, ou plutôt si, on est allés à la mer, mais j'ai pas pris de photo (j'ai joué ma grosse égoïste) et je suis allée regarder Pruneau faire du cheval, mais il faisait trop nuit pour prendre des photos de mon cavalier sexy. Donc à défaut, yaura des chats, voilà.
Dès le matin, les volets ouverts c'est comme la télé pour les gosses, ça me permet de finir ma grasse mat

En plus, c'est fun, ya des oiseaux

oups, pardon, je dérange en pleine sieste...

Calin vache veau sous la pluie de normandie, parce que c'est connu, en normandie il fait que pleuvoir (rapport à mon coup de gueule de demain, tu vas comprendre)


Pruneau se l'est joué romantique à la plage (comment ça tu vois pas ? c'est un galet en forme de coeur !!!!!)

Voilà voilà ! 

Bonne semaine, 

La Prune