mercredi 16 janvier 2013

Champion en catastrophisme

ça fait des années, et plus sérieusement depuis quelques mois, que je me bats avec Pruneau pour qu'il arrête d'être un pessimiste. Pruneau à l'art de voir le mal partout, d'imaginer touuuuuuuuuus les problèmes potentiels qui pourraient nous tomber dessus, même les plus improbables. Certains parleraient d'anticipation, moi je parle de "catastrophisme".

Exemple : Pruneau reprend le travail après avoir quitté l'autre. Il a trouvé le nouveau en 15 jours, n'a absolument pas connu le chômage et va mieux gagner sa vie. Cool pas vrai ? et bah le jour MEME de sa reprise, il commence à stresser pour autre chose : l'arrivée du bébé. 5 mois plus tard, donc.

Deuxième exemple : rdv du 4ème mois de grossesse, tout est ok, mon résultat de trisomie est plus que faible. Et pruneau angoisse parce que le résultat est trop faible et que ça cache forcément un truc.

Dernier exemple: notre fils gigote à l'échographie. Très bonne preuve de dynamisme fœtal, plutôt encourageant. Pruneau angoisse que ce soit un hyperactif. 

C'est systématique.

Et j'ai compris d'où ça venait quand sa mère (ma belle-mère, donc) (on va pas s'étaler sur le sujet) l'a appelé lundi soir pour lui dire "de rentrer doucement, pas trop tard, en faisant super attention, parce que ça neige dehors et parce que bon, elle et son mari ne sont plus très jeunes, qu'il y a Mirabelle et qu'ils ne se sentent pas de l'élever à leur âge".

Donc il y a un fait : il neige. Les températures sont positives, ça tient pas par terre, j'ai même pas eu peur en Titine, mais ma belledoche pense déjà que son fils va mourir, que la mère de la petite va mourir, que moi je vais mourir et qu'ils vont devoir élever cette pauvre Mirabelle orpheline. Sérieux ? Comment peut-on imaginer un scénario aussi catastrophique pour un truc aussi simple et basique qu'un pauvre centimètre de neige ?

Pourquoi s'obstiner à imaginer le pire ?

Est-ce qu'ils n'ont jamais eu à souffrir de trucs graves pour avoir besoin de les imaginer ?

Moi en général, je vis au jour le jour, je règle mes problèmes quand ils se présentent à moi au lieu de penser à ceux qui pourraient potentiellement apparaître dans 6 mois !

On peut être prévoyant sans être défaitiste quand même, non ?

Je le dis et le répète, je prône l'optimisme, sans modération, sans limites !

Alors écoutes ta petite Prune adorée :  COUPE le journal de 20h parce qu'ils sont des spécialistes en catastrophismes et banni de ton langage les mots "cancer" "crise" "fin du monde" "prise de tête" etc etc etc

SOURIS c'est plus sympa :-)

La Prune

15 commentaires:

  1. je suis entre les deux, un juste milieu donc ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chui obligée d'aller à fond dans l'optimisme, avec ce que j'ai à la maison, faut bien que je compense !

      Supprimer
  2. Moi j'imagine toujours le pire, mais mon côté optimiste me fait relativiser...Dieu merci, je serai mal barré sinon ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah c'est pas mal déjà, si tu fais la démarche toute seule lol

      Supprimer
  3. ici ce serait plutot moi la mère panique!! :)

    RépondreSupprimer
  4. Mon père est comme ton mari ! C'est épuisant :)
    Moi j'ai appris à vivre au jour le jour... Je suis beaucoup moins stressée depuis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui comme tu dis, ça me fatigue !!!!
      Tu as bien raison, faut pas se créer des problèmes en avance, c'est trop difficile à gérer !

      Supprimer
  5. on dirait ma mère! même si j'ai le permis depuis des années, elle me demande toujours de l'appeler dès que je suis rentrée chez moi (ce que je ne fais pas parce que c'est bon, je sais encore tenir un volant...) bref, je suis comme toi (et limite jemenfoutiste) parce que ma mère m'a trop rabattu les oreilles avec son "catastrophisme" comme tu dis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ça, quand on te rabat trop les oreilles... Ma mère est pas trop catastrophiste, heureusement, elle veut quand même son p'tit sms quand je rentre, mais bon, j'ai une heure de route, les p'tites routes de campagne, chui enceinte... donc je peux comprendre, le reste du temps elle me dit rien donc ça va ^^

      Supprimer
  6. La positiiiiiiiiiive attiiiiiiiiitude ! Lorie au pouvoir ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouaiiiiiiiiii Raffarin avait raison mdr !

      Supprimer
  7. Ah pas facile à vivre au quotidien ça, j'en ai fait un billet récemment : http://alameresi.over-blog.com/article-une-amelie-poulain-en-puissance-113100047.html

    Et ta belle-mère c'est du très haut niveau de catastrophisme ouais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ça ! Et ma BM... sans commentaires lol

      Supprimer

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !