mercredi 5 juin 2013

Comment tomber enceinte a révolutionné ma vision du mariage.

La vie n'est pas un Conte de Fée. 

On est élevées en suivant les principes de Mr Disney, "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant". 

Comme toutes les filles de ma génération, j'ai rêvé du grand mariage en blanc, de la robe meringue, de la marche nuptiale et du grand banquet. 

Et puis j'ai rencontré Pruneau. Pruneau est l'homme de ma vie, j'en suis convaincue. C'est Lui. Ma moitié parfaite. Il n'est pas parfait. Il est juste parfait pour moi. 

Nous avons parlé mariage, de ce que nous voulions ou pas, de nos rêves grandioses et de ce que nous ferions réellement. 

Et puis j'ai eu 25 ans, et ce putain de désir d'enfant qui m'a pris aux tripes de plus en plus. J'ai connue cette envie poignante, envahissante, obsédante, dont on n'arrive pas à se défaire malgré toute la bonne volonté du monde. 

Et p'tit zizi est arrivé. 

Avec cette grossesse se sont posées des tas de questions, des angoisses, des joies, des peines, des douleurs... 

Ces 8 mois et demi ont remis en cause notre couple bien plus que toute autre épreuve au cours de ces 7 dernières années. Et même si le plus dur est passé je pense, notre couple sera mis à rude épreuve durant ces prochaines années. 

Je n'ai pas peur des principes d'éducations, car fort heureusement nous avons les mêmes, ni même de la monotonie car elle ne fait déjà pas partie de nos vies, je ne la supporte pas. J'ai surtout peur de la fatigue et de l'exaspération qu'elle engendre. 

Et quand je visionne tout ça, quand je visualise ce qui nous attend, je me dis "comment le mariage peut rivaliser avec la venue d'un enfant ?" 

En quoi un an de préparation et la signature d'un papier devant Monsieur le Maire peut s'apparenter à la résistance des yeux de l'amour face à un corps déformé à tout jamais ?

Comme le stress du choix de la robe ou du traiteur me semblent vains par rapport aux angoisses de la grossesse... 

Comme l'émotion du "oui" me semble fade par rapport à celle de deux mains qui se serrent en entendant un petit coeur qui bat... 

Je ne suis pas devenue anti-mariage, j'ai envie de me marier, pour faire la fête, pour porter son nom, pour être le centre d'attention pendant une journée (ouais je suis égoïste et j'assume). 

Mais le mariage a perdu pour moi de sa superbe, de son importance, de son implacable inviolabilité... 

Avoir un enfant, ce n'est pas échanger des consentements, c'est mélanger son ADN avec celui de l'homme qu'on aime, ce n'est pas porter une alliance, mais un petit bout de son âme sœur au creux de soi, c'est faire corps avec lui pendant 9 mois... 

Avoir un enfant, c'est notre plus belle preuve d'amour. 

(oui, tu peux niouniouter)


La Prune

13 commentaires:

  1. Je niounioute très fort ! Et j'ai envie de dire : tout pareil ! Même si je le tâne pour me marier x) Parce que je veux porter leur nom et qu'on soit enfin reconnu en temps que famille. Et parce que je l'aime bordoul !
    On a eu des moments difficiles après la naissance du doudou (depression pour moi tout ça, je lui menais la vie dure, et lui avait du mal avec son nouveau rôle, bref quoi hein!) mais finalement, 13 mois plus tard, on a recommencé : on s'est re mélangés, comme quoi, même si c'est parfois dur, on s'aime quand même ♥

    Allez, je suis sûre que même si ton mariage ne rivalisera pas avec la naissance de ptit zizi, il sera merveilleux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil ! Je trouve ça tellement fort de se "mélanger" comme tu dis... j'ai hâte de voir quels côtés p'tit zizi a pris de son père et de moi, hâte de retrouver mon amoureux en lui... bref, c'est vrai, c'est beau... même si c'est difficile parfois !

      Je vous souhaite un beau mariage à vous aussi !!!!

      Supprimer
  2. Me suis mariée avant d'avoir le gnôme, du coup j'ai pas la même perception que toi du mariage, mais si on compare, oui forcement la grossesse et l'accouchement sont des moments plus "importants" qu'un bout de papier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui dans ce sens là c'est sûr c'est différent :-) S'il m'avait fait sa demande avant je l'aurais sûrement pris différemment, mais notre envie de bébé a été plus forte <3

      Supprimer
    2. Magnifique article! Beaucoup d'émotions...
      Mon pruneau à moi n'est pas pour le mariage, alors bien que j'ai envie comme toi de faire la fête et d'être la star d'un jour, je pense aussi qu'aujourd'hui c'est bien futile comparé à la naissance d'un être conçu à deux :)

      Supprimer
    3. Merci ! Le miens n'est pas spécialement pour non plus ...

      Supprimer
  3. c'est sûr qu'un enfant ça change beaucoup de chose, et attends ! il est pas encore là ;)
    on voit les choses différemment, et viens" la vrai vie de couple " selon moi .... ça fait 9 ans, et j'ai passé des hauts des bas... et beaucoup de crises " pseudo parentales "avec les grossesses et les enfants, et hop une bataille de plus à mon actif , chouette à la suivante... et je me dis que si j'étais pas mariée , j'aurai déjà laissé tomber, ( je sais c'est complètement stupide) mais ces voeux, ces larmes, me rappelle que j'ai décidé de vivre avec lui , le meilleur et le pire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'avoir un enfant c'est sûrement l'épreuve la plus dure pour un couple mais c'est aussi un lien bien plus indéfectible que le mariage... mais c'est mon avis de fille et de femme de famille recomposé aussi lol

      Supprimer
  4. Je me suis mariée avant d'avoir notre fille, mes interrogations à l'époque n'étaient pas les mêmes que les tiennes aujourd'hui. C'est sur que la naissance d'un enfant est plus marquant émotionnellement qu'un mariage. Néanmoins, je me dis que cela peut être sympa de se marier quand les enfants sont un peu plus âgés (genre 8-9-10 ans), ils peuvent ainsi participer au mariage de leurs parents et je me dis que cela doit être un beau souvenir pour toute la famille. Si mon mari ne m'avait pas demandé en mariage avant ma grossesse, je crois que je lui aurais suggéré de signer ce fameux bout de papier quand nos enfants seraient plus âgés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes parents ne sont pas mariés et ont envisagé un temps de le faire en demandant à leurs enfants d'être témoins et ça m'avait beaucoup touchée ! c'est vrai que c'est un beau souvenir et une belle preuve pour tout le monde de l'amour que les parents se portent !

      Supprimer
  5. Je suis d'accord avec toi que faire un enfant est plus fort que tout autre engagement. Je n'étais pas spécialement une fan du mariage, ms après la naissance de ma fille, j'ai eu envie de créer un véritable noyau familial, scellé par le "mariage". Mais l'engagement le plus important était déjà fait.

    RépondreSupprimer
  6. Je me suis mariée avant d'avoir la Chouquette et je ne peux pas comparer ce qui n'est pas comparable, l'engagement est là mais ce n'est pas le même. Avoir un enfant c'est de toute façon l'aboutissement du couple qu'on en passe par le mariage ou pas.

    RépondreSupprimer
  7. Salut,
    Merci pour article, très intéressant.
    Actuellement, je cherche à avoir d'enfants, j'ai essayé plusieurs choses.
    J'ai même un suivi avec mon médecin traitant a l'hôpital Saint Justine a Montréal - c'est un hôpital pour les mamans enceintes et les enfants (www.chu-sainte-justine.org/)
    Dernièrement, une amie m’a recommandé ce livre : Miracle de grossesse http://tinyurl.com/l4g4m25
    Là je suis en train de le lire, en espérant d'avoir des résultats positifs.

    Merci
    Sara
    Montreal – Canada

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !