lundi 10 juin 2013

Etre enceinte la vérité vraie #3.3 - Le mensonge de la fin de grossesse glamour

Comme d'habitude, on nous ment, on nous spolie ! 

Toi, chère Nullipare, tu as l'image idyllique de la fin de grossesse papillons et paillettes, le bébé si proche, le rêve, et tout le temps pour y penser lors d'un congé qui ressemble fort à de supers vacances...  Tu vois les stars en robe de créateur avec un sourire émail diamant en train de monter le tapis rouge...


Oui, Shakira nous a fait beaucoup de tort.

Que Nenni mon ami, on en est loin, trèèèèèèèèèèèèèès loin ! 

Si tu n'y a pas eu droit avant, arrive la rétention d'eau ! tu gonfles ma fille, tu gonfles ! Tes doigts te font mal, tu as des fourmis partout et SURTOUT tu ne rentre plus dans aucunes chaussures. Non. Aucunes. C'est fini. J'ai voulu passer aux tongs. J'ai essayé jusqu'à deux tailles au dessus (donc du 42) (oui oui) et RIEN ! Finalement j'ai réussi à m'engoncer dans des crocs à paillettes, donc on est loiiiiiiiiiiiiiiiiin du glamour. 


Pour les fringues pareil... tu n'as plus qu'une ou deux tenues (à moins que tu ait l'argent pour refaire ta garde robe en entier pour 1 pauvre mois d'attente) (ou que tu n'ai pas pris trop de poids, et encore, je suis pas sûre). Donc tu tourne avec deux pantalons et deux tshirt (toujours trop court sur le bas), tu ne penses même plus à assortir les fringues, tu peux très bien sortir avec un haut rayé rose un peu classe, un bas de yoga gris et des chaussures pourries, on s'en fout ! Et - soyons clair - en général tu te balade en pyjama et en slip. Si si.

Quand tu manges, tu te rend compte que le chemin entre l'assiette et ta bouche s'est vaaaaaaaaaaachement allongé. T'as une protubérance entre les deux... et... je te le donne Emile... t'en fout partout les 3/4 du temps. Les spaguettis bolognaises sont carrément pas conseillées. Et comme en plus t'as pas assez de fringues pour te changer 3 fois par jour... je te laisse imaginer ! 

Et là apparaissent (si ça n'était pas le cas avant) les contractions. Si tu es primipare, en gros tu te demande pourquoi t'as une sorte de gastro qui dure pendant des semaines. Tu as mal (bon pour moi c'est pas intolérable pour l'instant) (mais quand même), une forte envie d'aller aux toilettes... et ça revient... Et je te parle même pas des désagréments associés...Avec tous les effets sonores et olfactifs. Sooooooooooo glam !

Tu étais tellement centrée sur ton nombril que t'avais oublié qu'il y avait un truc en dessous. Tu sais, cette zone (que tu ne vois plus depuis des semaines) par où bébé est entré et par où il va ressortir ? Crois-moi, tu vas t'en souvenir. Pour marcher, pour s'asseoir, pour se retourner dans ton lit... Elle saura se rappeler à ton bon souvenir !

Tu marche encore plus en canard (si c'est possible) avec un bébé qui pousse sa tête sur ton col, et ton record doit être aller... 50 m ? Tu cherche toujours les places les plus proches de l'entrée du magasin et tu serais même prête à piquer les places handicapées tellement, pour le coup, tu te sens handicapée ! Et il faut marcher pour accélérer le travail il parait. Ben tiens.


 Tu guête le moindre signe pour appeler/aller à la mater, et à chaque fois tu perds 2h entre monitoring et consultations et tu dépérit quand on te dit "et non c'est pas encore pour tout de suite" !

Toute ta famille et tes amis te foutent la pression pour savoir quaaaaaaaaaaaand tu vas enfinnnnnnnn accoucher, t'as même droit à des messages TOUS LES JOURS alors que t'as promis de prévenir tout le monde, et ton Pruneau frôle la crise cardiaque dès que t'appelle ou qu'au contraire tu réponds pas. T'as l'impression d'être le centre du monde... mais pas forcément dans le bon sens !

Et tu t'ennuie pétard, tu t'ennuie ! Tu peux pas aller très loin parce qu'on ne sait jamais, faut rester pas loin de la mater, et puis t'as pas la motivation la plupart du temps, t'as juste envie de te reposer. Sauf que touuuuuuuuuuuus les jours dans ton lit à regarder des c*nneries à la télé, ya de quoi devenir diiiiiiiiiiiiiiiiingue !

Bref, la fin de grossesse c'est pas glamour.

Jamais.

Oublie.

Sauf peut être pour Angelina. 


La Prune


11 commentaires:

  1. Je confirme, t'as qu'une envie : qu'il sorte !!!!!!!!!!!
    Allez courage c'est pour bientôt !.
    Fais tes vitres tu verras il paraît que ça aide XD
    Moi c'est en portant mon aîné que j'ai perdu les eaux XD Donc porte Le Pruneau qui sait ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahaha c'est une idée ! ouais je vais faire les vitres et le ménage, ça va faire du bien mdr

      Supprimer
  2. Tu m'as fait bien rire, ça me rappelle plein de souvenirs pas si lointain, allez courage, le pire reste à venir, lol !

    RépondreSupprimer
  3. Perso, pour Clovis, j'ai promené le chien, (il ne voulait pas, il m'aboyait dessus et rentrait direct à la maison, trop drole, 55kg le chien, je peux pas lutter) j'ai monté une barrière, j'ai fais du gros ballons... Et rien j'ai fini par demander un décollement de membrance, j'en ai eu 2! Le deuxième, 1/4 d'heure après des contractions toutes les 3 mn et c'est parti... Moi aussi la mater est à 1h!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. laisse moi rêver encore mdr

      Supprimer
  4. tellement vrai, on se languit que de ça, le voir sortir pour se retrouver normal!! courage dernière ligne droite!

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. :-) faut dire ce qui est vrai hein... sinon c'est pas drôle !

      Supprimer

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !