jeudi 19 juin 2014

Le bonheur tient à peu de choses

Avant, j'adorais me faire les ongles. C'était mon SEUL délire de "fille". J'achetais pratiquement un vernis par semaine, un vrai gouffre. 

Mais ça c'était avant.

Parce que bon, déjà, après l'accouchement, on n'a pas trop le temps, c'est pas une priorité because bébé qui pleure, biberon la nuit, toussa toussa. 

Après un mois, j'ai pensé (naïvement) que je pourrais y arriver, quand même, nondebleu ! J'ai posé une couche de vernis. J'ai laissé sécher. Puis Brugnon a pleuré. J'ai niqué ma première couche. J'ai recommencé. J'ai laissé sécher. J'ai entamé la deuxième couche. Puis Brugnon a pleuré. Je te laisse deviner la suite. 

 
Vers 3 mois environ est arrivé le fameux retour de couche tu sais ? celui qui te donne un cycle épouvantable, une chute de cheveux à la Harry Roselmack et des ongles qui se cassent en 3 quand tu éternue ? En gros ton gamin fait ses nuits (enfin, à peu près), mais t'as des ongles pourris, c'est pas beau ça ?



Après tout ça, disons que je n'ai pas eu trop le temps (ni la motivation) entre la reprise du boulot, les dents qui percent, ma vie sociale (rayer la mention inutile).

Et soudain, au loin, la lumière au bout du tunnel...


Un an plus tard mon gamin était couché à 19h30, et normalement il ne se réveillerait pas avant 6h le lendemain (ou 5h comme hier matin) (chameau va) et là, je me suis demandé ce que j'allais bien pouvoir faire de tout ce temps libre disponible avant d'aller au lit (après Plus Belle la Vie) (comme les mamies de la maison de retraite d'à côté). La vaisselle ? La lessive ? Le repassage ? (ouhlala, que de palpitantes activités, on ne sait que choisir !). 

Et là, j'ai aperçu ma vieille boite à vernis, cachée sous la poussière derrière la télé. Bon, la plupart sont secs (nan, je les jetterai pas, c'est sentimental !) mais j'aperçois un Kiko, là, au fond et là... - miracle ! - un top coat Essie ! Wouhou ! 

Alors warrior, j'ai tenté le tout pour le tout. Une couche. Deux couches et même - allons-y jusqu'au bout - Top Coat.

De la folaï !



J'ai réussis à me faire les ongles quoi. J'ai eu suffisamment de temps pour moi pour me faire les ongles ! Tu n'imagines même pas la bouffée de fierté qui m'a envahie. J'ai l'impression d'être wonderwoman en pyjama. J'ai fait mes ongles et je les ai même pas bousillés avant qu'ils aient le temps de sécher. 

Happy me. 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !