lundi 5 novembre 2012

La mer hors saison

C'est bon de retrouver les plages de Normandie quand les parisiens frileux les ont déserté. C'est bon de reconquérir sa terre, de se sentir à nouveau chez soi. C'est ainsi que j'aime la mer, quand elle est féroce, violente, enivrante, quand ses couleurs font penser à une aquarelle de Monet, quand le ciel noir se coupe sur son écume d'albâtre. 

J'aime l'affronter bien emmitouflée dans une grosse doudoune d'hiver, j'aime respirer le grand air et rentrer épuisée par une petite marche à cause de l'excès d'oxygène et du vent. 

J'aime aussi, même si c'est triste, les villages aux volets fermés, abandonnés de leurs occupants occasionnels. J'aime aller dans un café ou un restaurant presque vide, parce que le patron vous accueille bien plus chaleureusement qu'en période estivale. J'aime y manger une bonne crêpe arrosée d'un chocolat chaud en dissertant sur le temps qui s'est bien rafraichit ma bonne dame.

Bref, j'aime la Normandie hors saison. 

La Prune

5 commentaires:

  1. ça doit faire du bien de retrouver ce "silence", je connais pas la cohue estivale, vu que je vis pas dans une ville ou ça se bouscule pour les vacances lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vis pas directement en bord de mer et je l'évite soigneusement de juin à septembre, je ne comprends même pas qu'ils aient tant besoin d'être les uns sur les autres à la plage après avoir été les uns sur les autres à Paris... ça me rend folle...

      Supprimer
  2. Je l'aime ma Normandie, qu'importe la saison ou même la pluie ;) D'ailleurs, il ne pleut pas si souvent que ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument, il ne pleut pas plus qu'ailleurs !

      Supprimer
  3. De la Normandie, je connais Dieppe et Rouen. C'est tellement beau! Je comprends que tu l'apprécies en toutes saisons.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !