lundi 19 janvier 2015

Accident Domestique

(Moune, Paps, je vous rassure tout de suite, IL VA BIEN !!! )

J'ai toujours fait attention... à la température des biberons, de la purée, du bain, à empêcher l'accès aux médicaments, aux produits d'entretien (ce qui n'a pas empêché une douche au vinaigre blanc la semaine dernière...) (chut). Je tourne la queue des casseroles, je protège les coins des tables, j'essaie de faire tout ce qu'une mère parfaite doit faire. Brugnon sait qu'il ne doit pas toucher la cheminée de papi et mamie, le four, et tout ce qui ressemble à une tasse. Je pensais que ça pouvait arriver aux autres mais pas à moi. 

Pas à moi. 

Hier, Brugnon était fatigué et donc pénible. 

Il s'agrippait au placard sous l'évier et ne voulait pas le lâcher. 

Je devais égoutter des pâtes. 

Je l'ai repoussé, je me suis bien mise dans le fond de l'évier pour que l'eau ne saute pas de l'évier. J'ai fait bien attention. Puis j'ai voulu mettre les pâtes égouttées dans une poele. Brugnon me barrait le passage, toujours accroché à son placard. Je l'ai repoussé, mais il s'est mis à faire sa crise, hurlant à pleins poumons, toujours accroché à son placard. Je l'ai repoussé, j'ai tenté de décrocher sa main et là il a tout lâché, il s'est tenu le visage et il s'est mis à pleurer. 

Mon cerveau à fait le rapprochement; J'ai vu l'égouttoir que je tenais toujours de ma main droite. Egouttoir, gouttes d'eau brûlantes, visage de mon bébé. 

Visage de mon bébé. 

Brûlé. 

Ma faute. 

Ma faute. 

MA FAUTE. 

Vite, regarder, voir l'étendue des dégâts. C'était rouge, l'œil n'était pas touché (grâce à Dieu), vite, une compresse d'eau froide, de la crème, ça cloque ? ça cloque pas ? urgences ? pas urgences ? 

10 minutes plus tard, Brugnon était consolé, il jouait en éclatant de rire avec les chats et me réclamait un gâteau. Donc il allait bien. 

Une heure plus tard, il n'y avait déjà presque plus rien. 

Mais c'est là que j'ai réalisé. 

J'ai été faillible

ça m'est arrivé à moi. 

ça peut vraiment arriver à tout le monde; 

Voilà, c'est un article qui ne sert à rien, sauf à exorciser un peu la peur et la culpabilité de la mère en souffrance. 

Vous pouvez reprendre une activité normale.


4 commentaires:

  1. Quoi! une mère faillible? quelle horreur :-) J'espère qu'il va bien, ton Brugnon, et qu'il n'a pas de marques... c'est vrai qu'on peut tout prévoir, sauf leur entêtement à vouloir nous contredire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça va, il n'a presque plus rien ce matin ^^

      Supprimer
  2. Oh pauvre mimi!
    Ça me rappelle quand mon fils avait trébuché avec le tuyau de l'aspirateur et s'était entaillé le front. Grosse panique. J'ai couru à la pharmacie puis chez le doc et heureusement y a pas eu besoin de points juste des straps mais je m'en suis bien voulu...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !