mardi 11 avril 2017

Mon bébé est hospitalisé en néonatologie #1 - c'est quoi tous ces fils ?

Cela va faire 4 mois que je travaille en néonatologie. C'est suffisant pour prendre mes marques, même si j'ignore encore beaucoup de choses. C'est une approche très différente de la suite de couche où j'exerçais avant. Les séjours sont beaucoup plus longs et l'ambiance beaucoup plus tendue. Comme mon article sur la maternité avait été un franc succès, je te propose un article sur la néonatologie qui - je l'espère - aidera les parents à dédramatiser un peu la situation et à se rassurer un minimum. 

C'est quoi tous ces fils ?!


C'est la première remarque qu'on a à tous les coups. C'est ce qui angoisse le plus les parents et parfois certains ne veulent pas prendre leur bébé dans les bras à cause de ça ! Alors que franchement, vous allez voir c'est pas sorcier. 

- les électrodes : 3 électrodes au niveau du torse, pour surveiller la Fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire (le coeur et la respiration). La seule chose à faire, c'est vérifier qu'elles sont toujours bien collées au moment des changes, parce que la fréquence cardiaque d'un body ou d'un matelas c'est pas forcément follichon. 

- la saturation : C'est un capteur qu'on colle aux pieds ou aux mains et qui permet de surveiller la saturation - le taux d'oxygène dans le sang - et le pouls. On essaie de le changer de pied/main à chaque change car il peut provoquer des irritations sur le long terme. ça ne fait pas mal, c'est juste une lumière rouge. 

Donc pas de panique tu vois, les fils même si tu les débranches en faisant une fausse manoeuvre, au pire ça va sonner un peu sur le scope. 

Mon bébé à besoin d'une aide pour respirer. 



C'est souvent le cas pour les bébés prématurés. Ils arrivent avec des petits poumons immatures, même si parfois les médecins ont le temps d'injecter du "surfactant" pour accélérer le processus. Ils ont alors besoin d'une aide respiratoire qui normalement diminue au fil du temps.

1/ : L'intubation. Quand bébé est totalement incapable de respirer tout seul, on doit l'intuber. Pour cela, il doit partir en réanimation, afin d'avoir des soins spécifiques et une surveillance très importante. 

2/ : Les CPAP/PPC/Infant flow : plusieurs noms barbares pour un système relativement facile à comprendre. C'est la même machine pour les apnées du sommeil. C'est un système de ventilation à pression positive. C'est à dire qu'il insuffle de l'air sous pression à l'inspiration et/ou à l'expiration. Cela permet aux alvéoles des poumons de rester bien ouvertes. En gros on lui souffle littéralement dans les bronches. Pour de vrai. 

Concrètement on met un bonnet sur la tête de bébé sur lequel on accroche les tuyaux avec soit des canules, soit un petit masque. Généralement on alterne l'un ou l'autre pour éviter que le nez ne soit trop marqué. 

3/ : Le mélangeur : Quand bébé a les poumons bien développés mais qu'il n'arrive pas encore à engranger assez d'air pour être en forme, on le met sous mélangeur. C'est un système moins invasif qui permet de mettre sous le nez de bébé de l'air mélangé avec de l'oxygène. C'est le premier pas vers l'autonomie respiratoire. Pour le reste c'est le même système que les CPAP : masque ou lunettes.

4/ : Les lunettes à oxygène : C'est généralement à ce moment qu'on commence le sevrage. Quand bébé commence à pouvoir se débrouiller tout seul. On insuffle souvent de toutes petites quantités (0,1 ou 0,2l ). On instaure les sevrages par paliers (1h, 2h...). Si bébé tolère bien généralement on fini par garder l'oxygène pour la nuit ou les alimentations quand c'est plus fatigant pour lui de respirer. Et à la fin plus rien du tout ! 

J'espère que tu y vois déjà plus clair, 

A bientôt pour un article sur l'alimentation, les soins et la vie en néonat ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés alors ne t'inquiète pas s'ils mettent du temps à s'afficher, je suis pas toujours là mais ça finira par arriver et j'y réponds (presque) toujours !